Campagnes      
           
   
   
           
    Stalingrad      
           
 

 

Description de la Campagne

Edwald et Tempest, à la verticale de Stalingrad

La campagne de Stalingrad s'est déroulée sur 15 missions. Créer par l'infatiguable Harry, jouée entre Janvier et Avril 2009, elle aura vu s'affronter deux groupes solides, bien que la présence des pilotes rouges aura été moindre que sur d'autres campagne, ce qui mettaient pour la première fois les deux groupes à "égalité" numérique humaine.

 

Témoignage

Oberleutnant Wolf, III/JG54 :

Ma chère Juliette,

Je vous écris de Russie mon staffeln a été envoyé ici en été. Maintenant c'est l’hiver, très froid, même pour les avions. C’est l'hiver Russe. Que la douce France est loin ! Mais toujours dans ma tête comme vous mon aimée Juliette.

Je vole pas beaucoup car le temps est souvent mauvais. Mais le beau temps n'est pas toujours bon pour le pilote car les russes sont de plus en plus forts avec des nouveaux avions et plus de discipline.

Cette soir nous avons détruit une base et des tanks russes. Je volé avec le Major qui est un chic type comme vous dite, même en vol !
Pour cette fois nous avons pas perdu beaucoup de camarade, juste un qui a cogné son avion sur un russe. Ils sont morts tous les deux, c’est la guerre…
Un autre a sauté de son avion, il est rentré à la base déjà.

Quand le printemps revenir beaucoup de combat pour notre escadron. J’espère que nous vaincrons Staline et sa ville.
Chère Juliet nous écoutons votre disque au casino tous les soirs. Ce Herr Trenet est très joyeux, cela fait du bien d’entendre « la douce France ».

Si je reviens après la guerre je voudrais vivre en France, je reviendrai à Saint Lô vous voir et nous irons à la mer.

Mon ami Fritz qui était en normandie vous dit le bonjour.

Mille bises, Votre Wolf dévoué.

Consultez le reste des nombreux debriefings ici.

   
           
   
   
           
   

Campagne JG300 Historique

Ce site ne fait l'apologie d'aucune ideologie. NOTAM : Notice to Air Men : Le Gefuv est un groupe dont les membres sont des pilotes virtuels qui jouent À un jeu de simulation d'avions de la Seconde Guerre Mondiale. Ce groupe est apolitique et ne cautionne aucune ideologie particuliere. Nous aimons nous amuser dans le cadre fourni par cette periode, mais aucun d'entre nous, sous peine d'etre exclu, n'y joue par conviction politique ou ideologique, mais juste par passion pour l'aviation et pour l'Histoire.