Fliegerschule      
           
   

 

   
           
    La qualification Düsenjäger      
           
 

 

Cette qualification forme les pilotes au pilotage délicat et aux procédures complexes d'utilisation des chasseurs à réaction que sont les Me262, He162 et l'avion fusée Me163.

Accès :
Les pilotes qualifiés
Jagdflieger pouront les cycles de formation suivants :

Düsenjäger

 

I. Présentation technique

A. Procédures de démarrage des réacteurs Me262, He162, Ar234

* Sélectionner le moteur gauche et démarrer-le.
* Positionner la manette des gaz a 10 %.
* Surveiller l’indicateur RPM, dès que l’aiguille comme à croître remettre les gaz à 0%.
* Lorsque l’indicateur RPM repasse juste au-dessus de 0, répéter l’opération pour le moteur droit.
* Sélectionner ensuite les 2 moteurs !

Note : Le He162 n’a qu’un seul moteur.

 

B. Procédure de roulage

Faites en sorte de bien vous aligner sur la piste et manier la manette des gaz avec précaution. Vous risquez autrement de déclencher un incendie des moteurs. Pour faire se mouvoir l'appareil, il faut augmenter les gaz jusqu'à environ 50%. Une fois votre déplacement acquit, 30% de gaz ou moins suffisent à un taxiing en sécurité.

 

C. Procédure de décollage

* Baisser les volets de décollage en position « décollage ».
* Le trim de profondeur peut être réglé entre 2 et 4 degrés à cabrer.
* Lorsque vous êtes prêt a décoller, enclenchez les freins.
* Augmenter ensuite lentement la puissance moteur jusqu’à ce que l’indicateur RPM affiche 6000 tours/min.
* Durant le point fixe, le nez de l’appareil peut commencer à s'orienter différement, vous devez corriger cela avec le palonnier pour garder le nez dans l’axe de la piste.
* Lorsque la piste est libre, relâchez les freins et poussez doucement les gaz jusqu’à 100%.
* Utilisez le palonnier pour rester dans l’axe de piste. Noter que la gouverne de profondeur n’a de l’effet qu’à partir de 60km/h.
* Lorsque la vitesse sol atteint 160km/h, le nez de l’appareil va commencer à ce lever. A ce moment tirer doucement sur le manche afin de décoller.
* Dès que vous avez décollé, rentrez le train.

* À 250m sol, rentrer les volets et réduisez les gaz à 80% afin de retrouver une température moteur normale.

 

D. Le vol en combat :

Notez que lorsque la manette des gaz est supérieure à 80%, le ou les moteurs laissent une trainée noire derrière vous. En combat cela permettra à votre enemi de vous repérer plus facilement.
Le principe du Boom&Zoom doit être appliqué sans exception. Ne casser jamais votre vitesse pour rester derrière un ennemi vous feriez une cible facile. Utilisez votre vitesse supérieur pour regagner de l’altitude après une passe, mais en douceur (sans casser la vitesse !).
Tachez d’effectuer toujours une trajectoire souple, "à l'energie". Un virage serré vous fera perdre beaucoup de vitesse et pourra provoquer un voile noir qui pourra vous être fatal.

 

E. Procédure d’atterrissage :

Vous devez réduire votre vitesse à 400km/h, vitesse a laquelle vous pouvez baisser vos volets en position décollage. Attention à ne pas les bloquer ! Les avions à réaction sont en général long à perdre leur energie. Effectuez correctement des tours de piste pour contrôller vos paramètres.

* A 350km/h vous pouvez sortir le train d’atterrissage.
* A 300km/h vous pouver sortir les volets en position atterrisssage.
* Atterrissez avec une vitesse d’au minimun 200km/h
* Lorsque le train principal à toucher la piste, le nez de l’avion va descendre et le train auxiliaire va toucher la piste. Ensuite vous pouvez freiner et utilisez le palonnier afin de vous maintenir dans l’axe de la piste
. N'oubliez pas toutefois que la poussée est symètrique...


 

II. Examens

L’examen se fera sur Me262, car il est plus lourd que le He162 et demandera à l’élève le savoir-faire d’un bimoteur.

1ère partie : Connaissances générales du Me262

Connaître la vitesse de décollage du Me262 pleine charge : carburant à 100% + munitions.

Connaître la vitesse d’atterrissage du Me262 pleine charge.

Connaître les spécificités des moteurs Jumo (attention aux gaz sous 6000tr/min)

_ Roulage sur le taxiway ;
_ Décollage ;
_ Petite navigation pour aller aux limites de vitesse de l’appareil ;
_ 2 tours de piste, volets sortis « atterrissage », train sortit ; (Le but étant la recherche de la vitesse minimun avant décrochage)
_ Effecutuer 2 touch&Go et remise des gaz pour redécollage ;
_ Atterrissage.

 

2ème partie : Combat avec le 262

_ Roulage ;
_ Décollage ;
_ Attaque de 4 bombardiers de type B17 ;
_ Atterrissage.

 

3ème partie : Situation critique

_ Roulage ;
_ Décollage ;
_ Petite navigation pour prendre de la vitesse puis retour base sur 1 seul moteur ;
_ Atterrissage sur un seul moteur.

 

Bon vol !

   
           
   
   
           
   

Campagne JG300 Historique

Ce site ne fait l'apologie d'aucune ideologie. NOTAM : Notice to Air Men : Le Gefuv est un groupe dont les membres sont des pilotes virtuels qui jouent À un jeu de simulation d'avions de la Seconde Guerre Mondiale. Ce groupe est apolitique et ne cautionne aucune ideologie particuliere. Nous aimons nous amuser dans le cadre fourni par cette periode, mais aucun d'entre nous, sous peine d'etre exclu, n'y joue par conviction politique ou ideologique, mais juste par passion pour l'aviation et pour l'Histoire.