Campagnes      
           
   
   
           
    Norvège 1944 - 1945      
           
 

 

Présentation de la campagne

La Finlande change de camp. 1944, la Norvège subit Neptune. Les troupes Allemandes en Norvège et dans le Finnmark peuplent une forteresse au coeur de l'Europe septentrionnale.

Cette campagne donna suite aux deux premiers volets de Norvège, et se déroula sur la carte de Murmansk. Les rouges ont remporté cette partie de la campagne de Norvège en seulement 3 missions.

Ce dernier volet de Norvège 40-45 fonctionne selon un principe un peu différent de celui des deux autres volet. Le règlement à été établi en collaboration avec les OT rouge et bleus.

La détermination des objectifs et des unités de chaque camp a été établie selon une proportion et un équilibre potentiel des forces.

 

Témoignage

Oberleutnant Edwald, pilote émérite d'un des deux Ar-234 stationnés en Norvège début 1945 :

" D'abord groupe bleu puis groupe noir, les Blitz font une navigation tranquille à 640/650 km/h en croisière avec 90% de gaz. Ne dépassant rarement les 1000m, nous prenons dès le regroupement un cap 90°, puis 120° à mi-parcours.

La navigation est difficile pour tous le monde, mais je pense encore un peu plus à cette altitude. L'utilisation du radio-guidage est fréquente et nécessaire.

Pas encore 30 minutes de vol, et nous voilà dans la zone de l'objectif. J'ai bien repéré la rivière, la route, la neige, mais pas la BA ennemie. Alors que je m'apprête à faire un tour complet elle apparaît dans nos 2h! Je devrais ordonner de s'éloigner pour faire une approche plus "clean", mais je ne souhaite pas rester trop longtemps dans les parages à faire de long virages bien visibles. Virage à 45°, attaque en semi-piqué à +700km/h (comme promis à mon n°2 Galland). Les gros calibres de DCA nous saluent, plusieurs M16 m'encadrent, mais je passe, largue, et laisse ma carte de visite sur quelques B24 et A20 que j'ai éraflé en garant ma bombe sur leur parking.

La DCA me suit alors que je m'éloigne, me touche à plusieurs reprise, sans effet notoire. Pendant ce temps, Galland s'est aligné sur un autre alignement de B24, leur dit bonjour en allemand et redresse à la dernière seconde, évitant ainsi de dire au revoir en allemand.

C'est alors que nous regroupons que je m'aperçois que la DCA a bien endommagé mes deux moteurs. Je demande à n°2 de faire RTB sans m'attendre, je fais des pointes à 400km/h...

J'arrive malgré tout en vue de notre base, réduis les gaz, et me pose sur des oeufs... "

 

* * *

 

   
           
   
   
           
   

Campagne JG300 Historique

Ce site ne fait l'apologie d'aucune ideologie. NOTAM : Notice to Air Men : Le Gefuv est un groupe dont les membres sont des pilotes virtuels qui jouent À un jeu de simulation d'avions de la Seconde Guerre Mondiale. Ce groupe est apolitique et ne cautionne aucune ideologie particuliere. Nous aimons nous amuser dans le cadre fourni par cette periode, mais aucun d'entre nous, sous peine d'etre exclu, n'y joue par conviction politique ou ideologique, mais juste par passion pour l'aviation et pour l'Histoire.